L’accès aux soins somatiques

  • Les soins somatiques

(source : PSYCOM[1])

Les patients ayant des troubles psychiques décèdent plus rapidement : leur espérance de vie est réduite de 10 à 20 ans (OMS 2015)

Ainsi, les personnes qui vivent avec des troubles psychiques présentent davantage de risques :

– de surpoids et d’obésité,

– d’hypertension artérielle,

– de diabète,

– et de troubles lipidiques (cholestérol).

Ces risques sont souvent associés entre eux, ce qui augmente le risque de maladies cardiovasculaires.

Par ailleurs, tous les médicaments psychotropes peuvent causer des effets somatiques indésirables.

Ces effets sont plus ou moins fréquents et intenses, en fonction du médicament et de la personne : troubles neurologiques, cardiaques, endocriniens, métaboliques ou hormonaux.

 

Il est donc nécessaire que les personnes qui souffrent de troubles de santé mentale aient accès à un suivi complet et régulier, adapté à leurs conditions de vie.

  • Les lieux d’accès aux soins

    • Médecine de premier recours :

  • Médecin généraliste
  • Urgences
  • Soins dentaires
  • Soins gynécologiques
  •  Ophtalmo…
    • Consultations spécialisées organisées au sein des structures médicales ou médico-sociales

    • Temps dédié par les professionnels libéraux sur le lieu de leur cabinet

[1] http://www.psycom.org/Soins-accompagnements-et-entraide/Soins-somatiques-et-psychiatrie

 

** Pour aller plus loin **